5 bonnes raisons de regarder Dark la nouvelle série Netflix

décembre 20, 2017
166 Vues

Netflix est désormais une valeur sûre et ceci vient de se confirmer avec l’excellente série sobrement intitulée Dark. Même si les faits se passent chez nos voisins germaniques avec un casting allemand méconnu, on est littéralement absorbé en la regardant.

Après Stranger Things, le studio ne faisant que monter et captivant des millions de gens à travers la planète nous a livré son dernier bijou de fin d’année. Ce thriller fantastique sort clairement du lot avec une saison 1 magistrale avec des avis très favorables.

Le synopsis n’a a priori rien de particulier. La ville allemande fictive de Winden est en proie à de sordides enlèvements et meurtres d’enfants et adolescents depuis 1953. Là où les choses deviennent vraiment très intéressantes, c’est quand la question du voyage dans le temps s’en mêle et il existe apparemment des portails dans les bois pour aller dans le passé ou dans le futur. Nous nous retrouvons donc avec un mélange de thèmes osé et de quoi passionner les éventuels curieux.

1. Le casting est top et les comédiens jouent vraiment bien

Le côté humain des protagonistes et les relations interpersonnelles sont mis en avant. L’esthétique froide colle très bien avec leur incapacité à bien communiquer et se comprendre. D’inévitables frictions arrivent très vite. Tout le monde est vite suspect dans une atmosphère de suspicion générale. Karoline Eichhorn joue la femme flic chargée de l’enquête. Elle très impliquée et on a l’impression que tout repose sur ses épaules.

Chaque acteur a un rôle qui lui sied très bien et on ressent facilement de l’empathie pour eux, tant la tristesse est bien retranscrite. En outre, les showrunners Baran bo Odar et Jantje Friese ont casté avec beaucoup de soin les gens pour qu’ils incarnent les héros à différents stades de leur vie

2. Les reconstitutions sont réalistes

Comment ne pas être nostalgiques ou tout simplement admiratif en constatant le travail apporté pour faire revivre les années 50 et 80 ? Chaque détail a été pensé pour être crédible. Il y a bien entendu les looks, mais aussi les voitures, les manières des personnes et les décors. La direction artistique s’est déchirée pour nous y transporter

3. La tension est omniprésente

On a l’impression que tout le monde est prêt à éclater à tout moment. Leur environnement est comme une vaste poudrière dont une seule étincelle pourrait tout faire sauter. La question de la sûreté de la centrale nucléaire est évoquée dans la trame, ainsi que des références à Tchernobyl. Rappelons qu’une partie du scénario se passe en 1986, année de l’accident. Le fait que les meurtres touchent des enfants est encore plus flippant.

4. De véritables questions existentielles sont posées

Qui sommes-nous et où allons-nous ? Voilà des impasses métaphysiques encore irrésolues. La profondeur scénaristique pose bien sûr la problématique de la temporalité, mais aussi du destin et de l’incapacité à le changer, quoiqu’on fasse. C’est comme si les événements étaient destinés à se répéter en boucle malgré les efforts pour les éviter. Souvenez-vous de cette réplique allant sans doute devenir culte : la question n’est pas qui mais quand ? Si on a eu quelques réponses avec les derniers épisodes, nous sommes certains qu’il y aura encore de gros twists pour mieux comprendre ce sujet complexe.

5. Une saison 2 a été annoncé

Les créateurs du projet ont confirmé déjà se pencher et travailler sur une saison 2, on a plus qu’attendre le communiqué officiel de Netflix